AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Welcome to Storybrooke... [ Alice ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
Invité


message posté par Invité le Jeu 21 Nov - 2:37
[ Je ne suis pas extraordinairement douée pour commencer les sujets - ce qui se voit certainement - mais j'espère que cette mise en situation te conviendra^^ ]


Cyrus avait longuement tournoyé dans les airs avant de se réceptionner lourdement sur une surface meuble. En relevant la tête, un peu étourdi, il avait constaté qu'il faisait nuit et qu'il se trouvait dans un lieu qu'il n'avait jamais vu à Wonderland. Un petit soupir de soulagement s'était échappé d'entre ses lèvres.

- Ça va ?

Le valet grommelait, comme à son habitude, lorsqu'il avait aidé sa fiancée à se relever. Jafar ne les avait pas vu quitter le pays de la reine rouge mais le génie était sur ses gardes. Il venait à peine de retrouver son âme sœur et il ne comptait pas la reperdre de vue de sitôt...

- On a réussi Alice.

Il l'avait étreint avec chaleur avant de passer une main tendre sur sa joue et de la questionner :

- Est-ce que tu reconnais quelque chose ?

C'était la jeune femme qui avait suggéré ce monde au moment du départ, monde dans lequel elle avait grandi mais qu'elle avait quitté bien des années auparavant. Un monde sans magie, d'après ses dires. Cela désorientait un peu Cyrus qui était, par définition, un être régi par cette force mais il était disposé à s'exposer à tout pour protéger son amour du danger.

L'endroit dans lequel ils avaient atterri était calme mais il le rendait nerveux. Tout autour de lui se trouvaient des choses qui lui étaient inconnues et il s'y sentait étrangement exposé...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


message posté par Invité le Lun 25 Nov - 12:47

welcome to storybrooke



Nous nous étions jetés tout les trois dans ce portail. Avec comme destination ce monde qui m'avait vu naître, grandir et que j'avais quitté pour retrouver l'homme que j'aimais. M'étais-je dit en le quittant que j'allais y revenir et ça pour nous permettre du répit, de la sécurité ? Certainement pas. Et pourtant, je sentais mon aimée me relever et Will geindre comme à son habitude. Lui et les chutes définitivement... J'acquiesçais à Cyrus, nous avions véritablement réussi et pourtant la seule chose qui m'importait à l'heure qu'il est était de le garder contre moi.

- Tout semble différent et pourtant si familier.

Lui dis-je après avoir rouvert les yeux, son simple toucher me donnant la tendresse et la présence que j'avais tant besoin. Ce qui se profilait sous mes yeux étaient quelques peu différent du souvenir que j'avais de mon monde d'origine. Remarque, après mon séjour à Belferth il était normal que les environs de Storybrook avait un effet bizarre sur moi.

- Tu verras Cyrus, nous serons bien là...

Est-ce que je croyais ces mots qui sortaient eux même de ma bouche ? En vérité, j'essayais de m'en convaincre. Parce qu'il était indiscutable qu'il était temps que mon compagnon de voyage, mon amour de génie et moi nous reposions un peu. Il était certain que Jafar allait revenir à l'assaut. Et nous le savions tout les trois. J'étais plus ou moins un livre ouvert pour ce génie dont l'odeur m'enivrait. Je posais ma tête sur son épaule comme pour l’empêcher de voir l'expression de doute qui avait fait son apparition l'espace de quelques secondes. Non, nous allions y arriver. Le véritable amour pouvait venir à bout de tout...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


message posté par Invité le Lun 25 Nov - 17:01

Cyrus connaissait bien son Alice, si bien qu'il pouvait sentir le moindre de ses changements d'humeur sans produire d'efforts. Lorsqu'elle avait enfoui son visage dans son épaule, inquiète, il avait légèrement resserré son étreinte autour d'elle avant de murmurer à son oreille :

- Je ne laisserai plus jamais personne m'éloigner de toi, je te le promet.

Plutôt mourir plutôt qu'être à nouveau séparé d'elle, d'autant que leurs ennemis ne perdraient pas une occasion de lui faire du mal si leurs chemins venaient à se recroiser.

- Il va nous falloir trouver un endroit sûr où passer la nuit...

Le génie savait que leur compagnon de route avait brièvement séjourné sur Terre si bien qu'il l'avait interrogé :

- Will, une suggestion ?

Il ne l'appelait pas " Valet " car il se disait que, comme lui, il n'appréciait peut-être pas d'être constamment désigné par sa fonction...

Will : Je connais un hôtel mais je ne sais pas s'il est encore ouvert à cette heure. Enfin, la seule façon de savoir, c'est d'aller vérifier. Suivez moi.

Le petit groupe ne s'était mis en marche que depuis quelques minutes lorsque ses membres avaient croisé un couple de jeunes gens. Ils ne s'étaient aucunement montrés menaçant mais ils leurs avaient jeté des regards curieux. Et pour cause ! Leurs tenues vestimentaires juraient terriblement avec les leurs...

Cyrus ignorait tout du monde dans lequel il venait d'attérir. Chaque objet qu'il croisait attirait sa curiosité mais la méfiance dont il faisait preuve l'empêchait de profiter pleinement de ses découvertes. Qu'importe. Il aurait tout le temps de se mettre au courant des coutumes des terriens lorsque les choses se seraient apaisées...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


message posté par Invité le Jeu 28 Nov - 9:39

welcome to storybrooke



Ces paroles, ces tendres paroles que j’entendais me donnaient chaud au cœur. Son étreinte, sa voix, son être entier, c’était certain, je ne pouvais m’en passer. Plus jamais loin de lui, plus jamais… me promis-je intérieurement toujours blottie dans ses bras. Je ne pouvais comprendre ces gens qui se satisfaisaient seuls. Le jour où j’ai fini dans cette bouteille aura été le jour où le « à deux » a pris tout son sens pour moi. Cyrus était tout simplement devenu ce centre autour duquel je voulais graviter. Toujours à ses côtés. Après avoir dit tout haut ce que nous pensions surement tout les trois, il était évident que nous trouver un abri pour passer la nuit était des plus recommandés. Premièrement au vu de la nuit froide qui allait surement pointer le bout de son nez que la simple idée d’un bon lit. Cela changerait à coup sur des campements dans les bois dont nous étions tous habitués. Je me mis à regarder William, attendant également de savoir quelle serait notre prochaine destination. Un li douillet s’il vous plait…Un hôtel ? Je faisais entièrement confiance à mon compagnon d’aventure. Je me rendais totalement compte que maintenant j’avais une confiance éternelle à son égard.

Notre groupe s’était donc mis en marche, avec à sa tête cet ex voleur devenu dorénavant quelqu’un de totalement responsable selon moi. Lorsque nous croisâmes des personnes, j’avais bel et bien noté le regard qu’ils nous avaient jeté à Cyrus et moi. Au vu de leur tenue, il était évident que les nôtres donnaient un autre style à ces détenteurs. Will lui devait semble-t-il passer selon ce couple vu le peu d’intérêt qu’ils lui avaient accordé. Et alors ? J’étais à côté de Cyrus tout au long de la route. Comme pour accentuer le fait que j’étais à lui, je regardais néanmoins les alentours. Il était évident que l’adaptation allait être dur, un nouveau monde que le Pays des Merveilles ou bien même de cet asile qui avait été quelques temps ma maison.

- Tu crois qu’on va rester combien de temps tranquilles ? N’avais-je guère pu m’empêcher de lâcher à Cyrus, lasse de ne pas pouvoir me reposer et profiter de ce que je venais tout juste de récupérer ; Lui. J’avais pris sa main sur la route à mes paroles décidés à avoir son avis et prête à tout entendre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


message posté par Invité le Jeu 28 Nov - 15:52

Lorsqu'Alice lui avait attrapé la main, Cyrus avait mêlé ses doigts aux siens avec tendresse. Puisque Will semblait sûr du chemin à emprunter pour arriver à l’hôtel dont il leur avait parlé, il pouvait se concentrer pleinement sur elle et sur l'environnement étrange qui les entourait. Lui aussi se demandait combien de temps ils pourraient jouir de la liberté qu'ils venaient de regagner mais malheureusement, leur avenir était très incertain.

- Je l'ignore... le plus longtemps possible, espérons le.

Si Jafar débarquait à Storybrooke, il n'aurait sans doute aucun mal à leur mettre la main dessus grâce à ses pouvoirs et ils n'auraient aucun moyen de le contrer, à moins qu'Alice formule un second vœu.

- N'y penses pas... pour le moment, nous...

Un bruit étrange l'avait poussé à s'interrompre et à dégainer son sabre. Vif, il était venu se placer entre sa fiancée et la voiture qui venait d'entrer dans son champ de vision.

Will : Bloody hell !  ( pas traduit, c'était trop moche :p )

Le valet l'avait rejoint et lui avait littéralement confisqué son arme. Encore ébloui par la lumière des phares, le pauvre génie, qui avait crû être en présence d'un danger, lui avait jeté un regard interrogateur.

Will : Ce n'est qu'une voiture grand malin ! Les gens d'ici s'en servent pour se déplacer. C'est comme... un cheval. En plus rapide.

Ah.

- Désolé...

Un peu honteux, le jeune homme s'était décalé pour laisser le véhicule poursuivre sa route. La conductrice l'avait copieusement klaxonné avant de lui adresser un signe grossier et de disparaître dans la nuit.

Will : Eh ben, ça commence fort !

Après avoir récupéré et rangé sa lame, le génie avait repris sa marche, toujours collé à son aimée. Lorsqu'ils étaient arrivés devant l'établissement que cherchait leur allié, ce dernier avait frappé à la porte, sans doute fermée depuis plusieurs heures.

Will : Ohé ?! Y'a quelqu'un ?


[ Je te laisse décider si mémé vient ouvrir ou si on doit chercher ailleurs pour dormir :p ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


message posté par Invité le Dim 8 Déc - 12:58

welcome to storybrooke



L'espoir faisait vivre parait-il. Je faisais amplement confiance en mon aimée, je tentais en tout cas de me rappeler les seules certitudes que j'avais à l'heure qu'il était : nous étions de nouveau ensemble, la lutte pour nous retrouver avait cessé et maintenant nous étions réunis. Pour le meilleur, comme pour le pire. Jafar ne cesserait pas, nous le savions tout trois. Jamais. Pour semer son plan diaboliquement maléfique nous étions tout deux les pièces qu'il lui fallait que ce soit pour telle ou telle action. Pour la liberté de mon génie et pour le garder à mes côtés j'étais déterminée à garder mes vœux. Ne pas y penser. Sa demande était tout de même assez dure à réaliser. Seulement un bruit et j'avais vu Cyrus dégainer son sabre, me protégeant d'une machine qui ressemblait fort bien à un carrosse sans chevaux. Incorruptible Will, je ne pus m'empécher de sourire un instant, sa phrase fétiche encore une fois dites. La situation dans ce monde allait me paraître tout de même assez dure à aborder. Il était certain que notre ami Valet était le plus à même de nous aider à nous adapter. Combien de temps s'était-il écoulés entre ma naissance et les années d'aujourd'hui ? Je ne saurais le dire mais pleins de choses me faisait penser à mon temps, mais d'autres au contraire me montrait que l'eau avait largement coulé sous les ponts depuis mon époque à moi.

« On va arriver à s'adapter vous verrez. »

Avais-je dit à mes deux compagnons, prenant la main de Cyrus dans la mienne comme pour le rassurer. Ce n'était nullement sa faute sa mésaventure, je n'avais rien fait moi, mais j'étais dans le même bateau que lui, même si peu de choses devaient avoir changer. Je lui ai adressé un sourire, lui communiquant toute ma force, mon amour et ma tendresse, comme lui seul avait le don de me rassurer avec ces gestes, ces paroles, son amour et je laissais notre ami frapper à la porte d'un établissement aux côtés de Cyrus. Attendant de savoir ce qu'il allait advenir.

Lorsqu'enfin la porte vint à ouvrir, l'espoir d'une bonne nuit arriva dans mon esprit. Notre leader sur ce coup là vint à entrer, nous enjoignant à le suivre de la main, sans quitter les doigts prometteurs de mon amour, nous pénétrâmes dans l'établissement pendant que Will parlait à la maitresse des lieux.

« Deux chambres pour la nuit c'est possible ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


message posté par Invité le Mar 10 Déc - 6:46

Will avait discrètement levé les yeux au ciel en entendant Alice parler d'adaptation. Apparemment, il semblait penser que ce n'était pas gagné. Cyrus, lui, était plus optimiste. Il avait du prendre l'habitude de voyager à travers les mondes à cause de son statut de génie. Lorsqu'il avait rencontré celle qui était devenue sa fiancée, ils étaient tous deux des étrangers dans un monde étrange mais ils avaient su s'adapter à leur environnement et cette fois là, les choses ne seraient pas différentes. Il leur faudrait juste un peu de temps. Tout était possible du moment qu'ils étaient ensemble.

Par chance, la tenancière de l’hôtel devant lequel le valet les avait conduit avait daigné leur ouvrir ses portes. Ils devaient sans doute l'avoir réveillée mais lorsqu'elle avait vu leurs accoutrements et leurs mines fatiguées, son visage renfrognée s'était quelque peu radouci.

Granny : Avant de penser à occuper une de mes chambres, il va falloir que tu me rendes mes clés !

Elle avait rivé un regard sévère sur Will qui avait reconnu son vol de mauvaise grâce et l'avait justifié en marmonnant qu'il avait agit pour une bonne cause, sauver son amie.

Granny : Ça passe pour cette fois mais ne t'avises pas de recommencer !

Au bout d'un petit moment, elle avait fini par leur présenter deux trousseaux de clés.

Granny : Deuxième étage, au fond à droite. Gardez un œil sur lui...

Le génie l'avait chaudement remerciée avant de s'engager dans l'escalier qui les mènerait jusqu'à leurs lits. Visiblement pressé de s'affaler devant la télévision en dévorant le contenu d'un paquet de biscuits, leur compagnon leur avait rapidement faussé compagnie.

La chambre qui leur avait été attribuée était simple mais douillette et décorée avec un certain goût. Ils y seraient biens, du moins, en attendant de trouver un refuge définitif...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


message posté par Invité le Mer 25 Déc - 15:39

welcome to storybrooke



Nous devions faire peine à voir. Autant de peine pour apitoyer la tenancière de cette battisse. A notre plus grande chance je pouvais le dire. Je ne pouvais me décrocher de mon fiancé, ne voulant plus jamais l'avoir loin de moi. Nous allions arriver à nous adapter... C'était certain. Cela nous prendra le temps qu'il faudra mais l'amour pouvait tout surmonter et nous en manquions pas. J'en avais oublié d'où venait Will lorsqu'il m'avait sauvé. Cet endroit à première vue. Le lapin blanc l'en avait tiré semble-t-il. Et lorsqu'il reconnut son vol, je n'étais que plus fière de mon ami. Je l'avais vu changer lors de notre aventure pour retrouver Cyrus. Bien qu'ayant des travers assez gros, Will n'en était pas moins qu'un homme d'honneur et avec un cœur. Même si absent de son abdomen pour le moment. Où l'avait-il planqué d'ailleurs ? Il ne me l'avait toujours pas révélé. L'amour pouvait avoir certains points négatifs il fallait le reconnaître et mon ami en avait payé de son cœur pour pouvoir l'oublier. Cyrus et moi ne pouvions qu'assister en tant que spectateur au pardon de Will par la vieille dame. Non sans moindre mal, j'avais souris à mon ami lorsqu'il avait tourné son regard vers nous. Le voyant sourire à son tour lorsqu'il nous tendit notre clé nous disant de le suivre dans les escaliers. J'en profitais par la même occasion à remercier notre tenancière, suivant mes deux compagnons dans les escaliers et voyant bien vite Will se faufiler dans sa chambre en nous ayant souhaité une Bonne nuit avant de fermer la porte.

Cyrus et moi entrâmes donc dans notre chambre. Simple mais douillette, il y avait un lit, ce qui allait clairement nous changer des forêts et autres endroits où nous avions pu décider de dormir. Je regardais mon amour, lui tendant la main pour qu'il la prenne et me blottissant dans ses bras protecteurs, humant son odeur qui me donnait la sécurité que j'avais besoin. Nous serions bien ici... Oui, c'était certain. « Je t'aime Cyrus. » Lui dis-je, ma tête contre son cœur, les yeux fermés et profitant de cet instant parfait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


message posté par Invité le Ven 27 Déc - 12:34

Cyrus se sentait en sécurité pour la première fois depuis de longs mois. En attendant que Jafar trouve un moyen de les retrouver, sa fiancée, leur ami Will et lui allaient pouvoir souffler un peu. Il avait passé une main tendre dans les longs cheveux blonds de sa belle lorsqu'elle était venue se lover contre lui. Il adorait qu'elle agisse de la sorte. Il avait répondu à son " je t'aime " par un baiser sincère qui lui avait rappelé que cela était réciproque. Alice était ce qu'il avait de plus précieux. Il était tombé sous son charme dès l'instant où elle avait fait irruption dans sa bouteille et il ne supporterait pas de la perdre.

Le câlin s'était un peu éternisé et, lorsqu'il avait pris fin, le génie avait jeté un coup d’œil autour de lui.

- Alors, qu'avons nous là...

La chambre n'avait rien en commun avec la tente magique qu'il avait échangé à la chenille contre le retrouveur que lui avait donné sa mère à l'époque où il était encore humain mais le lit qui y trônait semblait bien plus confortable que le fond de la cage dans laquelle l'avait enfermé son ennemi pendant de longs mois.

- Ça a l'air confortable !

En entrant dans la petite salle de bain qui était accolée à la pièce principale, il avait affiché un sourire.

- Est-ce que tu aimerais te détendre dans un bain ?

Sa fiancée adorait se prélasser dans l'eau chaude et elle ne devait pas avoir eu l'occasion de le faire depuis très longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


message posté par Contenu sponsorisé le
Revenir en haut Aller en bas

Welcome to Storybrooke... [ Alice ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» mini vernis opi Alice in wonderlnd
» UD la palette d'Alice au pays des merveilles
» Alice au Pays des Merveilles
» Les Fairy Tails d'Alice
» Alice: 16 décembre

 :: Storybrooke :: Centre ville :: Parc-